Kanata Tremblant - Acheter un chalet à plusieurs : quoi faire et ne pas faire

Acheter un chalet à plusieurs : quoi faire et ne pas faire

Vous pensez à acheter un chalet au bord d’un lac avec des amis? Ou encore un chalet sur les pentes de ski avec votre sœur ou votre frère? L’achat d’un chalet avec des amis ou des membres de votre famille est une excellente idée. Ainsi, vous pouvez notamment réduire le fardeau financier de l’achat à un seul propriétaire. Par contre, il est important de prendre la copropriété au sérieux. En lisant ce qui suit, vous pourrez découvrir quoi faire et ne pas faire lors de l’achat d’un chalet à plusieurs.

Choisissez vos copropriétaires soigneusement

Acheter un chalet en copropriété est une excellente façon de réaliser votre rêve d’avoir un chalet! Cependant, il faut choisir avec soin les personnes avec qui vous voulez faire l’achat de ce type de propriété. Il ne suffit pas de bien vous entendre, vous devez aussi aborder la situation d’un point de vue financier. En tant que copropriétaires, vous êtes conjointement responsables de payer l’hypothèque et les frais d’entretien. Donc si pour une raison quelconque, l’un de vous n’arrivait pas à payer sa part de l’hypothèque, l’autre en serait également responsable. Assurez-vous alors d’investir avec une personne responsable et stable financièrement.    

Soyez réaliste

Il est facile de rêver et de se laisser emporter lorsque vient le temps de magasiner pour acheter un chalet. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de discuter avec vos copropriétaires et de déterminer vos besoins. Est-ce que vous voulez un chalet au bord d’un lac, ou près des pentes de ski? Dans quelle région voulez-vous acheter? De combien de chambres avez-vous besoin? Aussi, établissez un budget. Il est important de déterminer ensemble le montant que vous voulez investir et le montant de l’hypothèque que vous pouvez vous permettre. Bien évidemment, ces décisions doivent être prises en fonction des moyens financiers de chacun. Une fois que vous avez établi vos besoins et votre budget, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Signez une entente de copropriété avant d’acheter un chalet

La signature d’une convention de copropriété auprès d’un notaire s’avère bien utile. Celle-ci vous permet de tout planifier et d’éviter les ennuis. Elle déterminera notamment ce qui advient si l’un des copropriétaires décidait de vendre sa part. Ainsi, vous pourriez établir des restrictions concernant le transfert de propriété à d’autres. La convention permet également de prévoir le partage des tâches. Il faut penser, entre autres, au ménage, à la tonte du gazon, au déneigement, aux dépenses et aux responsabilités de chacun. On peut même y inclure le partage du temps. Est-ce que vous souhaitez avoir droit à chacun une fin de semaine?

Aussi, il est préférable de penser à une stratégie de prise de décision avant que des situations malencontreuses se présentent. Par exemple, les décisions importantes peuvent nécessiter une décision unanime, alors qu’un vote majoritaire peut suffire pour une décision moins importante. Ce qui compte, c’est de prévoir!

Établissez des règles de base avant d’acheter un chalet en copropriété

Une fois l’entente signée, il reste tout de même certains détails à penser. Déterminez des règles de base. Par exemple, il peut s’agir de vider les poubelles et le recyclage ou encore de changer les draps avant le départ. Ces règles feront en sorte d’éviter les désagréments et les conflits le plus possible.

L’achat d’un chalet en copropriété peut être une excellente façon de réaliser votre rêve. Il suffit d’être bien préparé! Communiquez avec Kanata Tremblant dès aujourd’hui pour visiter l’un de nos chalets à vendre ou pour découvrir l’un de nos terrains.

Laisser un commentaire